Deux mois avec sursis pour le briseur de sucettes NR 31-07-09

Niort, Poitiers
S’il brise des panneaux publicitaires, ce n’est pas par conviction politique ou philosophique, mais simplement pour voler les affiches… C’est du moins ce qu’a soutenu le Poitevin Mikaël, 30 ans, devant le tribunal correctionnel de Niort où il comparaissait pour les mêmes raisons que la jeune Nina (lire ci-dessus).
Les premiers des faits reprochés ont été commis le 16 juin dernier. Ce jour-là, Mikaël vient d’être condamné à La Rochelle à 300 € d’amende pour avoir brisé, en février, une quinzaine de panneaux publicitaires. Il prend la route de Niort et, par dépit ou par colère, jette son dévolu sur deux abris de bus et trois “sucettes” appartenant à la société Decaux. Or, cette nuit-là, la police niortaise qui patrouille dans les rues aperçoit une voiture d’un jaune vif bien reconnaissable car son propriétaire est connu pour se livrer à des dégradations sur les panneaux publicitaires. Ce qu’il est en train de faire non loin de là.
Les seconds faits remontent, eux, à la nuit du 21 au 22 mai. Près du petit centre Leclerc de Niort, deux témoins entendent des bruits de verre brisé et aperçoivent, dans le noir, un individu qu’ils identifieront comme étant le même Mickaël ! Lequel déclare qu’il était à Poitiers cette nuit-là…
Le briseur de sucettes est finalement relaxé au bénéfice du doute pour les faits du 21 mai, mais est condamné à deux mois de prison avec sursis pour ceux du 16 juin, avec une mise à l’épreuve de 24 mois, une formation à suivre et la somme de 3.578 € à verser à la société Decaux. Une vingtaine de sympathisants anti-publicité étaient dans la salle mais n’ont manifesté aucun mouvement d’humeur. A noter que le même Mickaël est à nouveau impliqué dans le même type de dossier à nouveau à La Rochelle et dans une série de dégradations à Poitiers qui font l’objet d’une information.

Lien Permanent pour cet article : https://antirep86.fr/2009/07/31/deux-mois-avec-sursis-pour-le-briseur-de-sucettes-nr-31-07-09/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*