Le SDF a-t-il outragé “Hooker”, flic zélé ? Centre Presse 09-09-09

Tribunal Est-il outrageant de dire à un policier qu’il a un comportement fasciste et fait du racisme anti-SDF ?

Délicate cohabitation que celle de la ville et de ses marginaux, trublions souvent agglutinés aux entrées des Cordeliers ou sous les frondaisons de Magenta. Leurs coups de gueule font sursauter les passants, les aboiements de leurs chiens irritent les commerçants, leurs dégaines hirsutes font grimacer les honnêtes gens.

Le maire de Poitiers a bien entendu les récriminations de ses concitoyens et a interdit, par arrêtés municipaux, les “regroupements” de chiens et la consommation d’alcool sur la voie publique. Arrêtés municipaux dont l’application s’est durcie au mois d’août, servie par un policier des plus zélés, un gardien de la paix qu’au commissariat comme dans la rue on surnomme “Hooker”. Et qui, en vertu des consignes, joue avec dextérité du carnet à souche pour aligner les marginaux à coups d’amendes à 11 € qu’ils ne payent jamais. En quelques semaines, il est devenu leur bête noire.

Fasciste et raciste ?
Et le 19 août dernier, dans l’après-midi, quand “Hooker” est venu, une fois de plus, éparpiller ceux qui squattaient la rue des Cordeliers, l’un d’eux lui a dit sa façon de penser : “T’es un fasciste, un sale raciste“, lui aurait balancé David, 28 ans, 8 mentions. Selon le policier, le marginal aurait ajouté : “Faut pas que je te voie en civil, je vais te faire payer tout ça, je connais tes enfants, ta voiture et ton domicile…” Des propos qui ont valu à David de comparaître hier en correctionnelle.

Je n’ai pas dit qu’il est fasciste, s’est-il défendu, j’ai dit qu’il a des méthodes fascistes. Et j’ai pas dit qu’il est raciste, j’ai dit qu’il tient des propos racistes.” Et les menaces ? “C’est totalement faux“, a-t-il lâché, l’air presque offusqué qu’on le croie capable de telles horreurs, certifiant que “y a qu’avec “Hooker” qu’il y a des problèmes, il s’acharne contre nous…

– Si on vous disait “t’es raciste”, vous le prendriez comment, vous ?

– J’sais pas. On me l’a jamais dit. Faut dire que, moi, j’ai pas des méthodes fascistes ! Mais j’ai pas été outrageant : j’ai juste dit ce que je ressentais, je faisais le constat d’une répression constante.

Mon client n’a fait que décrire des comportements inadmissibles !“, a renchéri l’avocat de la défense, Me Thierry Zoro, qui, dans l’espoir d’une relaxe, a vilipendé “ce policier [qui] estime devoir “dépolluer” Poitiers et considère [les SDF] comme des bons à rien“, répétant encore que “le citoyen a le droit de dire ce qu’il pense“.

Oui, il a le droit de dire ce qu’il pense, a rétorqué le procureur Stéphanie Lonné, mais ce qu’il dit peut entrer dans le champ pénal.” Elle a requis cinq mois de prison ferme. Délibéré le 13 octobre.

Repères
Selon le site Allo Ciné, “le sergent Hooker fait régner l’ordre dans les rues de Los Angeles, aidé de l’officier Romano et des jeunes recrues qu’il forme, dont la fille du capitaine” ! “Hooker n’a absolument pas recours à des méthodes fascistes“, ajoute la substitute du procureur Stéphanie Lonné qui connaît ses classiques.
“Hooker” est une série télévisée américaine créée par Rick Husky et déclinée en 71 épisodes de 47 minutes et 19 épisodes de 70 minutes. Elle a été diffusée en France à partir du 8 septembre 1990 sur TF1 et rediffusée à plusieurs reprises sur France 3.

TOURON Emmanuel

Lien Permanent pour cet article : https://antirep86.fr/2009/09/09/le-sdf-a-t-il-outrage-%e2%80%9chooker%e2%80%9d-flic-zele-centre-presse-09-09-09/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*