Trois mois ferme pour le SDF NR 05-02-10

David n’est pas présent à l’audience. Il a disparu de la circulation. Même son avocat n’a « plus de nouvelles de lui ».Pourtant, hier, la cour d’appel se (re) penchait sur le cas de ce SDF de 28 ans, qui le 19 août 2009 a proféré des insultes et des menaces de mort à l’encontre d’un policier dans les rues piétonnes de Poitiers.

Peine marquante

Selon le policier et deux de ses collègues, David l’aurait traité de fasciste et de raciste et l’aurait menacé : « Je connais tes enfants, ta voiture et ton domicile : tu vas voir ».
Le 13 octobre, le tribunal correctionnel condamne le SDF à trois mois de prison avec sursis et 140 h de TIG (travail d’intérêt général). Pas suffisant aux yeux du ministère public qui a décidé de faire appel. « C’est la 9e affaire de ce type. Il n’a que faire des condamnations contre lui » proteste, Jean-Claude Belot, l’avocat général, qui réclame une « peine réellement marquante ». La cour d’appel l’entend : trois mois ferme.

B.D.

Lien Permanent pour cet article : https://antirep86.fr/2010/02/05/trois-mois-ferme-pour-le-sdf-nr-05-02-10/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*