Opération anti-stups : les gendarmes au lycée CP-NR 23-02-10

Civray. Une opération de gendarmerie a eu lieu, hier matin, au lycée André-Theuriet, pour entendre des jeunes soupçonnés de consommer du cannabis.

Chaque établissement scolaire dispose d'un référent de la police ou de la gendarmerie pour faire de la prévention. (Photo archives, Patrick Gaïda)

La rentrée scolaire s’est faite sous le signe du bleu, hier matin, au lycée André-Theuriet de Civray. Les riverains se sont demandés ce qui se passait en voyant plusieurs véhicules de gendarmerie stationnés devant le lycée.

“Ce n’est pas
facile à vivre”

Une opération liée à de la consommation de cannabis qui n’est pas passée inaperçue et qui n’est pas si fréquente dans un établissement scolaire.
“Cela fait cinq ans que j’exerce ici, confie le proviseur, Dominique Giraud, c’est la première fois que je vis cela et ce n’est pas forcément facile.”
Ça l’est d’autant moins que le dialogue et les échanges ne sont pas forcément toujours évidents entre le corps enseignants et la police ou la gendarmerie. Ce n’est pas le cas dans cet établissement. L’opération menée hier matin intervient après un signalement émanant de la direction de l’établissement. “Il ne faut pas faire la politique de l’autruche en la matière”, reconnaît le proviseur.
“Il y a un bon relationnel avec lui. Il y a aussi un côté prévention important avec cette opération, ça permet de prendre les choses en amont et d’éviter qu’une situation ne se dégrade. Il y a aussi un aspect en terme de sécurité routière. Des gamins peuvent repartir en voiture après avoir consommé des stupéfiants”, détaille le capitaine Romanetto, commandant la compagnie de gendarmerie de Montmorillon.
Dix élèves, dont la moitié de mineurs, ont été auditionnés hier matin et hier après-midi, en dehors de l’établissement scolaire, confirme le parquet de Poitiers. Le chien renifleur est venu inspecter les affaires des élèves ainsi que les casiers et des véhicules. “Il n’y a pas eu de garde à vue, juste des auditions. Et rien n’a été retrouvé en terme de stupéfiants.”

Le proviseur: “Il ne faut pas avoir peur de voir les choses en face”

Dominique Giraud dirige le lycée polyvalent régional André-Theuriet depuis cinq ans. jlmestivier

Dominique Giraud dirige le lycée polyvalent régional André-Theuriet depuis cinq ans. jlmestivier

L’opération de la gendarmerie, le proviseur en était avisé depuis la semaine dernière. Normal, c’est la direction de l’établissement qui a alerté le gendarme référent de la brigade de Civray.
“C’est nous qui les avons alertés par rapport à un problème de consommation de stupéfiants. Plusieurs élèves ont reconnu, en discutant avec le conseiller principal d’éducation, qu’ils consommaient du cannabis. Certains sont des consommateurs occasionnels d’autres réguliers. Au total, ça concerne une vingtaine d’élèves ce qui, pour notre établissement, est important. On n’a pas connu ça les années précédentes. C’est ce qui nous a interpellés, de même le fait que plusieurs des élèves concernés se trouvaient avant dans des lycées à Poitiers. Quand le CPE m’a parlé de cette situation, j’ai demandé au gendarme référent comment on pouvait faire. Tout ça c’est fait de manière très encadrée. J’ai prévenu l’équipe de l’opération ce matin [NDLR: hier]. J’ai fait ce qui me semblait bon. Il faut dépasser cette affaire-là. Il faut que les élèves prennent conscience qu’ils s’exposent en consommant des stupéfiants, confie le proviseur. On n’a pas connu de problèmes de discipline ou de perturbations liées à ça. Mais, il y avait des signes chez certains élèves, de l’absentéisme, des retards. Il ne faut pas avoir peur de voir les choses en face, ce genre de choses existe aussi dans des collèges ruraux jugés tranquilles. Ce matin, nous sommes allés chercher les élèves concernés dans leur classe. On leur a expliqué qu’ils allaient être interrogés. Comme il y avait des élèves mineurs, j’ai prévenu les parents, certains sont venus.”

Emmanuel COUPAYE

Lien Permanent pour cet article : https://antirep86.fr/2010/02/23/operation-anti-stups-les-gendarmes-au-lycee-cp-nr-23-02-10/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*