Communiqué d’Antirep86 : Villiers-le-Bel, refusons le scénario du gouvernement, chamboulons-le !

Le 21 juin prochain, ce sera l’ouverture du procès des quatre de Villiers-le-Bel, qui devront répondre de l’accusation d’avoir tiré à la chevrotine sur la police durant les émeutes de novembre 2007 dans cette ville. Une fois de plus, ce sera le procès de la “banlieue-tueuse-de-flics” où seront sans nul doute requises les “sanctions exemplaires” exigées par Sarkozy – alors que les deux seuls morts dans cette affaire furent Lakhamy et Moushin, ces adolescents tués dans un curieux “accident” avec une voiture de police. Un “accident” qui a provoqué les “émeutes” puis la mise en accusation de quatre autres jeunes sur l’unique témoignage de la police. Depuis, Villiers-le-Bel n’est plus une ville : c’est un symbole, un enjeu, un fantasme. Le pouvoir y projette toutes ses angoisses sécuritaires.

Le Comité contre la répression des mouvements sociaux refuse que des dizaines d’années soient distribuées sur la base de témoignages anonymes. Il refuse d’entrer dans le jeu d’une société qui ne sait plus se définir que contre la banlieue, et qui a comme seuls remèdes à la “crise” le sécuritaire et la répression.

Refusons le scénario du gouvernement, chamboulons-le !

Comité poitevin contre la répression des mouvements sociauxantirep86@free.frwww.antirep86.free.fr

Lien Permanent pour cet article : https://antirep86.fr/2010/05/16/communique-dantirep86-villiers-le-bel-refusons-le-scenario-du-gouvernement-chamboulons-le/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*