Garde à vue réformée : SGP police réagit NR 04/06/2011

Dans un communiqué, le syndicat des policiers SGP, sous la plume de Pascal Vales (référent des officiers de police judiciaire du Poitou-Charentes) réagit à la mise en place définitive de la réforme de la garde à vue, annoncée mardi :
Depuis le 15 avril, les officiers de police judiciaire du département composent avec les différentes interprétations de la réforme. Dignement, ils ont fait face aux nouvelles règles imposées et surtout non désirées par eux. Mais voilà que la cour de Cassation fait une première : celle d’annuler toutes les gardes à vue qui ont eu lieu sans avocat avant le 15 avril, effaçant ainsi tout le travail fourni par les fonctionnaires de police du département. C’est la consternation dans les rangs des policiers qui travaillent à tous les niveaux, tous les jours à la protection des personnes et des biens !” Et celui-ci d’ajouter : “Invalider les gardes à vue, c’est dénigrer le travail des fonctionnaires de police et faire fi des ressentis des victimes qui verront leurs droits lésés. Il était impossible aux policiers de deviner six mois avant la teneur d’une réforme pas encore votée et de la mettre en œuvre. Nous dénonçons cette réforme dans son intégralité. Nous dénonçons également cet arrêt de la Cour de cassation qui nuit gravement à l’intérêt des victimes.” Et de demander que soit gelée la réforme “dans l’attente de textes clairs sur ses mises en œuvre en adéquation avec nos conditions de travail.

Lien Permanent pour cet article : https://antirep86.fr/2011/06/05/garde-a-vue-reformee-sgp-police-reagit-nr-04062011/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*