Six mois ferme pour 23,30 € et deux tickets resto NR 14/12/2011

L’étudiant a démissionné le 30 juin 2011 de la société. Agressé deux fois en quelques mois en livrant des hamburgers, le jeune homme a refusé le rôle d’un mauvais film où le salaire de la peur n’autorisait pas tous les risques. La dernière séquence l’a marqué.

Bloqué à la sortie de l’ascenseur

En ce début d’été 2011, il fait chaud ce 27 juin. Il livre sa commande dans un immeuble poitevin, au 10e étage. Des gamins, mineurs au moment des faits, sont là, probablement désoeuvrés et en perte de repères. L’idée germe rapidement dans les têtes des adolescents peu structurés. Le livreur prend l’ascenseur, un peu méfiant pour avoir été déjà victime d’une agression. Une prudence bien inutile.
L’étudiant se fait bloquer dans l’ascenseur, au 3 e étage, où les gamins l’empêchent de sortir. Un couteau est pointé à hauteur de ses yeux. Le jeune homme ne résiste pas et donne les 23,30 € et ses deux tickets de restaurant d’un montant de 5 € chacun. Toute sa fortune. Les gamins lui fauchent, en plus, sa commande qu’ils vont se partager et déguster sur le toit de l’immeuble.

Les mineurs nient

Karim Baiata, 20 ans en mai dernier, est le seul majeur mais aussi absent à la barre du tribunal correctionnel. « C’est un hold-up passible de la cour d’assises », commente la présidente. Cette dernière lit les procédures dans lesquelles il ressort que les deux mineurs nient les faits : « Ils ne sont pour rien dans cette affaire », ont-ils déclaré aux enquêteurs.
Le ministère public trouve l’histoire « désagréable quand on fait cela pour payer ses études ». Ses réquisitions sont à la hauteur de son commentaire : un an de prison et une obligation de travail « pour occuper les journées » de Karim Baiata. Le tribunal condamne le seul majeur du trio à six mois ferme.

Didier Monteil

Lien Permanent pour cet article : https://antirep86.fr/2011/12/14/six-mois-ferme-pour-2330-e-et-deux-tickets-resto-nr-14122011/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*