Au tribunal pour une chanson et des confettis PQR 16/02/2012

Logo Nouvelle République

Logo Nouvelle République

Poitiers

Un homme de 52 ans a été appelé fin janvier au commissariat et s’est vu remettre une convocation devant le tribunal correctionnel de Poitiers où il aura à répondre, le 4 mai, d’outrage à personne dépositaire de l’autorité publique. Le 21 juin 2011, ce quinquagénaire appartenait à un groupe de personnes qui avaient entonné la chanson « Hécatombe » de Georges Brassens devant le commissariat de police. Cette chanson, bien peu respectueuse pour l’uniforme a été très mal perçue par les policiers, qui ont couvert les chants par leurs sirènes. Les choses auraient pu en rester là si certains manifestants, parmi lesquels le prévenu, n’avaient cru bon de jeter des confettis en direction des policiers, dont un haut gradé. Il appartiendra aux juges de dire si l’attitude spécifique de ce manifestant relevait de l’outrage ou de l’inoffensif monôme.

Le Communiqué du Comité antirépression et de Démocratie réelle maintenant – Poitiers : Soutien à J.-C.en procès pour avoir chanté du Brassens et jeté des confettis !

Le compte rendu du 21 juin 2011 : “Hécatombe” de répression contre une chansonnette

Lien Permanent pour cet article : https://antirep86.fr/2012/02/16/1675/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*